Bienvenue à Fairy Tail RPG : Daichi no Ryu.
Rejoignez le royaume de Fiore et devenez un puissant mage de l'une des 6 guildes principales...ou devenez un mage solitaire.



 

Partagez | 
 

 Erza Scarlet | Titania

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
Fairy Tail


Messages : 12
Date d'inscription : 16/07/2013

Votre personnage
Joyaux : 0
Guilde : Fairy Tail
Bonus :

MessageSujet: Erza Scarlet | Titania   Mar 16 Juil - 17:12


♦ Erza Scarlet ♦



» Identity Card «




♦ Nom : Scarlet
♦ Prénom : Erza
♦ Âge : 19 ans
♦ Guilde : Fairy Tail
♦ Sexe : Féminin
♦ Sexualité : Hétérosexuelle
♦ Partenaire(s): Natsu, Lucy, Grey, Wendy, Happy
♦ Magie : Magie de ré-équipement "The Knight" ~ Sword Magic ~ Télékinésie
♦ Surnom : Titania ~ La Reine des Fées
♦ Position dans la guilde : Mage de rang S


» What are you looking like ? «



Erza est à première vue une femme assez grande, et correctement musclée, à la posture assurée.  Oui, son allure est clairement impressionnante, et ne laisse aucun doute quant à sa force, autant mentale que physique. Mais je pense que cette vision rapide de la fée ne vous intéresse que très peu, et que vous souhaitez que je vous la détaille davantage.

Commençons donc par son visage, plutôt fin, bien que très légèrement arrondis. Vous remarquerez que ses traits sont d’une infinie douceur, comme dessinés avec attention par un peintre de talent. On ne se lasse pas de l’admirer, jamais, enfin… Tant que la demoiselle est de bonne humeur, car lorsqu’elle se fâche, son visage se déforme tellement sous impulsion de la colère qu’elle en devient terrifiante, méconnaissable. Je vous déconseille vivement de ne pas déclencher son courroux, pour votre propre sécurité.

Mais bien sûr ce n’est pas ce que l’on remarque en premier chez elle, oh non, mais bien sa chevelure, sa crinière de feu, à laquelle elle doit son nom, Scarlet, l’Ecarlate, cette cascade de flammes qui, descend le long de son dos, jusqu’au creux de ses reins. Enfin, ça, c’est bien sûr lorsqu’elle n’utilise pas une de ses nombreuses armures, car alors elle se laisse souvent aller à quelques fantaisies dans ses coiffures, alternant couettes, chignons, queue de cheval et encore nombre d’autres excentricités. Mais quelque soit l’arrangement qu’elle choisit, elle prend toujours néanmoins grand soin de ses longs cheveux, consciente qu’il les aimait tant, et surtout leur couleur rouge. Elle prend également la peine pour le plus souvent de garder une mèche sur le côté droit de son visage, cachant son œil.

Ses yeux, parlons en tiens ! Ces deux ravissantes prunelles couleur chocolat qu’on aurait presque envie de les croquer en regardant leur appétissante couleur… Si peu de gens savent que l’un d’entre eux, le droit, est artificiel, et que pendant longtemps elle n’a été capable de pleurer que de l’autre. Mais cette ignorance est sans doute due au fait qu’il est impossible de faire la différence entre le vrai et l’imitation. Bien entendu, vous préférerez certainement les voir illuminés de joie plutôt que brûlant de rage enfin, ça c’est vous qui voyez…

Que pouvons-nous ajouter concernant son visage ? Hum de manière banale, son nez est plutôt fin, son menton assez doux, ses oreilles ornées de petites boucles pendantes. Ses lèvres sont adorablement dessinées, et leur couleur rosée semble vouloir se porter témoin de leur pureté, car jamais personne ne les a encore effleurées, et gouté ce fruit défendu, ce qui ne leur empêche pas de souvent s’étirer en un doux sourire.

Passons rapidement au reste du corps. Son cou est assez fin et ne porte pas d’ornement spécifique. Ses épaules, bien que n’étant pas larges, restent néanmoins solides. Descendons pour atteindre ses bras, correctement musclés sans pour autant en faire un monstre bodybuildé. Bras qui effleurent de parte et d’autre sa poitrine généreuse. Oui, sur ce point, la belle rousse n’a pas à se plaindre, car Dame Nature n’a pas été avare avec elle. Nombre d’hommes ont déjà dû rêver de pouvoir la voir, le caresser, mais qu’un seul tente réellement de la toucher et je ne donne pas cher de sa peau. De toute façon, l’objet du désir est pour le plus souvent emprisonné dans une cage d’acier, au dessin réalisé par Heart Kreuz.

Plus bas, on trouve ses jambes, toujours fines et musclées, dont le haut est généralement couvert d’une jupe plissée bleu nuit, et le bas enfermé dans des bottes de cuir noir lui arrivant à mi-mollet. Nous ne perdrons pas de temps à détailler ses multiples armures, il y en a beaucoup trop, mais pensons simplement qu’elle en possède plus d’une centaine, et qu’elle peut changer à volonté grace à sa magie

» Into your Head «



Erza, de prime abord, est une femme que l’on qualifierait aisément de forte, courageuse, et intimidante. Rien ne semble pouvoir lui faire peur ou l’impressionner. C’est une véritable force de la nature, un modèle à suivre, avec une âme et une aura de leader. Elle est également très attaché à sa guilde, à ses amis, qui sont presque, non, qui sont sa nouvelle famille. D’ailleurs, ne vous avisez pas de portez la main sur eux, ou vous risqueriez de ne plus être là pour en parler. Ses amis, elle y tient comme à la prunelle de ses yeux, et elle fera tout, absolument tout ce qui est en son pouvoir pour les protéger. Elle est par ailleurs un peu une forme d’autorité à Fairy Tail, généralement celle qui va stopper les conflits, ramener le calme lorsqu’elle ne participe pas à la déferlante de coups, et punir ceux qui désobéissent aux ordres.

Oui, Titania semble imperturbable, impossible à stopper, implacable et pourtant... Pourtant la belle est également une femme sentimentale, sensible, mais fière, qui ne se laisse que rarement pleurer, et qui cherche généralement à se cacher lorsque c’est le cas. Sans doute culpabilise-t-elle toujours de ne pas avoir su protéger ses amis dans la Tour du Paradis… Toujours est-il que même si elle se donne une image de femme forte et solide, elle reste très facilement affectable sentimentalement parlant. C’est d’ailleurs uniquement pour se sentir à l’abri qu’elle porte ses nombreuses armures, seule tenue dans laquelle elle se sente à l’abri, détendue.

Pourtant, même si la fée semble assez pudique sur ses sentiments, elle ne l’est pas physiquement, et il suffit de regarder sa collection d’armure pour s’en rendre compte. En effet la belle possède des tenues plus que provocantes et dénudées pour certaines, mais cela ne semble pas la gêner outre mesure. En même temps, ce n’est pas comme si elle avait à avoir honte de son corps, mais là n’est pas la question.

Que puis-je encore vous raconter  sur notre jolie rousse ? Hum bizarrement, l’écarlate attaché souvent de l’importance à des choses qui sembleraient banales à d’autres, comme par exemple son désir de faire un pique-nique, toujours gâché par des perturbateurs, ou sa passion pour les fraisiers. Oh ce petit gâteau, qu’est ce qu’elle peut les savourer. Et gare à celui qui viendrait la déranger pendant le moment sacré de la dégustation !

Oh mais bien sûr j’oubliais sans doute quelque chose. Si notre chère Erza se montre pour le plus souvent courageuse et inébranlable, il existe une personne face à qui la belle a tendance à perdre tous ses moyens. Oui, vous savez très bien de qui je parle. Ce mage aux cheveux couleur de l’océan qui l’a tant aidée durant son enfance, durant son calvaire, leur calvaire… Face à lui, la jeune femme semble redevenir une petite fille, celle qui l’admirait, non… Bien plus que ça… Lorsqu’il est là, son cœur bat plus fort, sa respiration s’accélère et ses joues tentent de rivaliser avec la teinte de ses cheveux. Mais l’un comme l’autre savent très bien que malgré leur désir, cette relation entre eux est impossible, mais cela est sans doute mieux…

»What happened in your life ? «



Titania… Derrière ton armure, tu caches, comme tous ceux de Fairy Tail, un passé des plus sombres, des plus malheureux… Un passé qui t’a forgée, et a fait de toi celle que tu es aujourd’hui..

Tu es née il y a dix-neuf années, de parents sans aucun doute aimants, qui ont commencé à t’élever dans ce petit village de Rosemary. Tu étais sans doute heureuse, tu aurais pu sans doute y vivre une vie paisible, loin de tous les tracas du monde, mais le destin, implacable, en décida autrement.

Un jour, alors que rien n’aurait pu le laisser présager, des hommes attaquèrent ton village, cherchant à emmener le plus d’enfants possibles. Néanmoins, plutôt que de songer à protéger ta propre vie, tu as d’abord cherché à sauver celle d’une petite fille aux longs cheveux noirs que tu as aidée à se cacher dans un panier, lui demandant de vivre, simplement. Peut-être te doutais-tu déjà que tu ne pourrais pas réchapper à cette battue, et que tu avais préféré tenté de secourir une âme avant de songer à la tienne.

Evidemment, tu fus capturée et envoyée dans un endroit lugubre, la Tour du Paradis. Là tu fis la connaissance d’autres pauvres victimes de ces rapts affreux. Il y avait Simon, un enfant de ton village aux cheveux noirs comme la nuit sans lune, Wolly, un garçonnet aux cheveux en bataille, Millianna, une fillette brune à la bouille toute ronde, et qui, tu l’apprendras plus tard, est une dingue de chats. Il y avait aussi Shaw, un garçon blond à la peau naturellement bronzée, pleurant beaucoup, et également Rob, ou Papy Rob comme vous l’appeliez tous si affectueusement, un vieil homme qui continuellement tentait de vous réconforter. Et bien sûr il y avait Jellal, ce garçon à la chevelure bleue désordonnée, et marqué d’une étrange marque rouge sur l’œil droit, cet enfant qui t’a donné ton nom, Scarlet, en hommage à la couleur de tes cheveux, afin que plus jamais quelqu’un ne puisse l’oublier, pas même toi.

Tous, vous n’étiez pas que des prisonniers dans cette infâme tour, mais des esclaves, condamnés à trimer jour et nuit afin de bâtir le Système-R, peu t’importait de quoi il s’agissait. Le travail était rude, ingrat, et plusieurs fois, tes camarades d’infortune et toi avaient cru mourir tant la tâche était éprouvante. Mais pourtant vous teniez le coup, encouragés par Papy Rob qui cherchait à vous faire garder espoir. Il vous encourageait tellement que vous étiez près à tenter les actions les plus folles pour vous échapper de cet enfer, Malheureusement aucun de vos plans n’a jamais fonctionné, mais toutes vos tentatives ont eu raison de la patience de vos bourreaux…

Lors d’un de vos énièmes échecs, les gardes, excédés, voulurent envoyer au cachot le responsable de cette évasion ratée. Shaw, à l’origine du plan, était sur le point de pleurer, et consciente qu’il ne survivrait certainement pas au cachot, tu voulus te dénoncer à sa place. Mais à peine avais-tu entrouvert la bouche que Jellal, qui était votre leader, s’était désigné comme seul coupable. Pourtant, vos ravisseurs n’en crurent pas un mot, se doutant d’après son assurance qu’il cherchait simplement à protéger ses camarades, et l’un d’eux, ayant probablement discerné  le mouvement de tes lèvres, t’accusa de tous leurs tracas et ordonna que l’on t’envoie au cachot. Tous tes amis protestaient mais tu souriais, confiante en Jellal, qui t’avait dit de garder espoir.

Combien de temps avais-tu passé dans cette sombre salle, à endurer les pires tortures qu’il soit ? Des heures ? Des jours ? Des semaines ? Ou seulement quelques minutes ? Peut-être même quelques secondes ? Tu ne le savais pas, tu avais perdu toute notion du temps. Tout ton corps criait grâce, tu sentais tes forces t’échapper… Jusqu’à ce qu’Il arrive, ton preux chevalier au casque bleu. Il avait affronté les gardes, avait défié leur autorité, seul, pour venir te secourir. Mais toi, tu étais faible, à bout, tout ton être humilié, incapable de tenir debout… Mais il était venu pour toi, et même si tu ne pouvais lui montrer, tu lui en étais reconnaissante.

Malheureusement pour vous, ceux qui vous avez emprisonnés ne semblaient pas d’avis à vous laisser savourer vos retrouvailles. Poussés à bout par les actions de Jellal, ils lui firent prendre ta place au cachot, alors que tu étais renvoyée dans ta cellule, car ils estimaient qu’ils t’avaient assez amochée, et que ton état aiderait sûrement à dissuader d’autres tentatives de fuite. Ils t’estimaient presque proche de la mort, mais c’était sans compter sur les connaissances de Papy Rob qui avait confectionné un pansement pour l’œil que tes tortionnaires t’avaient arraché sans aucune forme de pitié.

Jellal… Il avait tenté de te secourir, et maintenant c’était lui qui endurait mille souffrances. Tu ne pouvais pas le supporter… D’ailleurs, aucun d’entre vous n’arrivait encore à supporter toutes ses horreurs. Les pleurs de Shaw virent même à rameuter les gardes, décidés à vous faire taire. Mais c’est là que tu pris ta décision, la décision de prendre les armes, de les retourner contre vos ravisseurs, et de gagner votre liberté, en vous battant pour elle.

Comme portés par la force, la rage qui semblait alors émaner de toi, les autres prisonniers commencèrent également à se rebeller. Tous se battaient, faisant de sérieux dégâts parmi vos gardiens qui ne savaient plus où donner de la tête. En revanche, ton objectif à toi était bien clair : Tu voulais retrouver Jellal. Mais alors que tu le cherchais, un mage s’en prit à toi, et tu ne dus ta survie qu’à l’intervention du bienveillant Rob qui se sacrifia pour te sauver la vie. La mort du vieil homme ne te laissa bien entendu pas indifférente. Plus, elle te fit découvrir tes pouvoir latents, à l’aide desquels tu renvoyas les armes de ceux tombés au combat vers tes assaillants avec toute la force de ta fureur.

A parcourir les couloirs, tu finis par retrouver celui qui te donnait l’espoir. Le libérant de ses fers, tu le pris dans tes bras, lui annonçant le succès de votre rébellion, et qu’il ne vous restait plus qu’à quitter cette île, source de tous vos malheurs. Pourtant, il ne semblait pas de cet avis. Pour lui, ta liberté était factice. Il voulait terminer la tour, il voulait ressusciter Zeleph… Bien sûr, tu essayas de lui faire entendre raison, mais sans succès. Le bleuté t’ordonna de quitter la tour, seule. Il gardait tous tes amis en otage, pour terminer la tour, et pour s’assurer que tu ne l’empêcherais pas de mener à bien son plan, t’interdisant de prévenir qui que ce soit ou même de revenir…

Comment tu as atteins le rivage, tu ne t’en souviens plus… Tu as sans doute longtemps dérivé, ton corps flottant à la surface de l’eau, tentant de ne pas pleurer. Pourtant, une fois la terre atteinte, toute ta peine s’est échappé, sans que tu ne puisses la retenir, et un cri déchira ta poitrine, la manifestation de toute cette souffrance que tu avais endurée…

Libre… Tu étais libre maintenant… Mais que te restait-il ? Une famille ? Des amis ? Non, tu avais perdu tout cela, tu n’avais plus rien. Tu erras longtemps, jusqu’au jour où tu tombas sur la guilde Fairy Tail, la guilde de Papy Rob. Le Maitre Makarov t’y accueillit et t’amena chez Polyussica afin qu’elle soigne ton œil. La vieille magicienne t’en offrit un artificiel, mais s’étonna qu’il soit incapable de pleurer, ce à quoi tu répondis que tu avais déjà pleuré la moitié des larmes de ton corps.

Suite à cela, tu commenças à pratiquer la magie. Tu étais forte, très forte, protégée par tes armures, mais elles t’isolaient du monde, et tu restais souvent seule. Parfois même tu t’isolais, prétextant préférer la solitude, mais voulant simplement verser les larmes qu’il te restait à l’abri des regards.

Très vite, tu devins une des mages les plus talentueuses de ta guilde, et à quinze ans à peine, tu réussissais l’épreuve et devenait officiellement mage de rang S. Cette force, qui était ta protection contre les maux du cruel monde, faisait venir à toi des défis des jeunes membres de Fairy Tail, comme Natsu, Grey, et surtout ta grande rivale pendant longtemps, Mirajane… Mais malgré cela tu avais trouvé une nouvelle famille, même si tu pleurais toujours tes amis de la Tour du Paradis, retenus captifs par Jellal, ce Jellal que tu ne reconnaissais plus…


Dernière édition par Erza Scarlet le Mar 6 Aoû - 18:20, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Aka Duragon


Messages : 382
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 23

Votre personnage
Joyaux : 6500
Guilde : Aka Duragon
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mar 16 Juil - 19:24

Bienvenue ! Bonne chance pour la suite de ta fiche ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairynatsudragon.forumgratuit.fr

avatar
Oracion seis


Messages : 60
Date d'inscription : 24/12/2012

Votre personnage
Joyaux : 0
Guilde : Oracion Seis
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mar 16 Juil - 20:06

Voilà donc la reine des fée~
Arracherais-je ses ailes~ ?
Cela pourrait être un gage d'amitié~
Et elle n'en serais que plus belle~

Bienvenue à toi parmi nous et bonne chance pour ta fiche ! Hin hin hin...

_________________
Signature:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fairy Tail


Messages : 30
Date d'inscription : 13/04/2013
Age : 19

Votre personnage
Joyaux : 0
Guilde : Fairy Tail
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mer 17 Juil - 17:37

Bienvenue et bon courage pour ta fiche o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fairy Tail


Messages : 12
Date d'inscription : 16/07/2013

Votre personnage
Joyaux : 0
Guilde : Fairy Tail
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mar 6 Aoû - 12:33

Bonjour, déjà merci à tous pour votre accueil, et désolée d'avoir mis autant de temps.
J'espère que ma fiche sera à la hauteur de vos attentes.

J'admets m'être arrêtée avant le début du manga pour l'histoire, car j'ai trouvé, pour tout vous avouer, la suite plutôt lourde à raconter, après s'il le faut vraiment, je rédigerai le reste de son histoire mais je dois m'absenter jusque jeudi soir avant cela :/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Aka Duragon


Messages : 17
Date d'inscription : 06/07/2013
Age : 23

Votre personnage
Joyaux : 0
Guilde : Aka Duragon
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mar 6 Aoû - 13:38

bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Aka Duragon


Messages : 382
Date d'inscription : 23/06/2012
Age : 23

Votre personnage
Joyaux : 6500
Guilde : Aka Duragon
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mar 6 Aoû - 13:48

Pour l'histoire ne t'inquiète pas, il n'y a pas de problème ^^
Tu es validée ! Bon rp parmi nous ! =D

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fairynatsudragon.forumgratuit.fr

avatar
Fairy Tail


Messages : 12
Date d'inscription : 16/07/2013

Votre personnage
Joyaux : 0
Guilde : Fairy Tail
Bonus :

MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   Mar 6 Aoû - 18:16

Merci beaucoup ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Erza Scarlet | Titania   

Revenir en haut Aller en bas
 

Erza Scarlet | Titania

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erza Scarlet - Titania, la reine des fées
» Fruit de Titania, Erza Scarlet no Chikara !
» Présentation de Erza Scarlet
» Gallerie de Balmung
» Le vol, c'est mal. [PV Erza Scarlet]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Pour que l'aventure puisse commencer :: Qui es tu ? :: Validés-